© 2019 - by Nicolas Périaut Wildlife Photographer -

declicnaturecatalane.com

Diaboliquement belle

September 1, 2018

 

Certe, elle paraît effrayante avec sa grande taille, son oeil attentif et ses pattes ravisseuses. Cependant, cet insecte, est un sujet très convoité de la macro-photographie. Reine des jachères, sa couleur, sa morphologie et sa discrétion lui confèrent un camouflage à toutes épreuves. C'est un redoutable prédateur adepte de petites mouches.

 

L'empuse commune :

 

Systématique :

 

Empuse commune (femelle) - Empusa pennata

 

Ordre : Mantoptères

Famille : Empusidés

Genre : Empusa

Espèce : pennata

 

Taille : 6cm

Couleur : variance du vert au brun

 

 

Son allure est celle d'une créature tout droit sortie d'un film de science fiction. Ses particularités morphologiques lui donnent le rang de super-prédateur. Son corps allongé et ses pattes ravisseuses la rendent très facilement reconnaissable. Ce magnifique insecte n'est présent que dans la partie Sud de la France, en particulier dans le bassin Méditerranéen. On la rencontre au stade adulte surtout en Avril-Mai et à son stade larvaire dès le mois de Juin.

 

 

Le mâle, est coiffé de 2 grandes antennes bipectinées. C'est à dire qu'elles sont constituées de 2 parties latéralement identiques de chaque côté des articles (base principale de l'antenne).

 

Au Printemps, il est attiré par sa femelle qui émet des phéromones. Il la rejoindra  facilement grâce à sa possibilité de voler.

La femelle n'est pas très différente, mis à part sa tête équipée d'antennes fines et courtes.

 

Contrairement au funeste destin du mâle de la mante religieuse, la femelle empuse ne dévore pas ce dernier.

 

Une fois fécondée, Madame fabrique une structure ressemblant à du carton mâché appelée Oothèque.

 

 

 

 

C'est dans cet abri qu'elle pond ses oeufs qui donneront naissance à des larves non volantes et presque identiques aux adultes.

 

 

Les larves apparaissent au début de l'été et n'excèdent pas 1cm. Il est alors très difficile de les trouver tant leur mimétisme est efficace. En revanche, à partir de la mi-Août, il est plus aisé de les rencontrer (plus grosses -4cm- et plus nombreuses).

 

Les jeunes empuses, aussi appelées diablotins, ont l'abdomen recourbé, ce qui les différencie notablement des adultes. Tels des accrobates, ils se déplacent aisément le long des tiges herbeuses à la recherche de leurs proies de prédilection, les petites mouches.

 

 

 

 

Si vous êtes désireux de découvrir et de photographier ce bel insecte, je vous propose des stages macro dans les Pyrénées Orientales d'Avril à Octobre. Pour plus de renseignements rendez-vous dans la rubrique STAGES.

 

A très vite !

 

Nicolas

 

GALERIE : Empuse le diablotin